Les bienfaits du cbd pour la santé

Vous voulez tester le cannabis médicinal sans THC à usage thérapeutique ?

Sans THC (classé stupéfiant) le cannabis n'est plus une drogue mais seulement un remède !


Quelle bonne nouvelle ! Depuis peu, les autorités de plusieurs pays européens autorisent la vente libre du cannabis sans THC (psychotrope classé stupéfiant) mais toujours ave du CBD (non stupéfiant)

Il est un des éléments présents dans le cannabis courant mais n’est pas considéré comme un stupéfiant et n'a pas les effets connus de la drogue. Au contraire, le CBD aurait un pouvoir thérapeutique, avec entre autres des bienfaits importants d'apaisement et de relaxation musculaire. Qu’il se présente sous forme d’huiles, de fleurs, de tisanes ou encore liquides pour les cigarettes électroniques, le cannabidiol contenant un taux de Tétrahydrocannabinol (THC) inférieur à 0,2 % est totalement légal à la consommation. A ne surtout pas confondre avec le cannabis contenant un taux plus important de THC illégal en Europe et très mal vu pour ses effets qui altèrent le corps et l’esprit du consommateur.

La recherche de la composition du CBD date de 1963. Dans le cadre d’études sur les maladies neuropsychiatriques, on découvre alors que la structure chimique de cette molécule a des effets tranquillisants. Le CBD est d’ailleurs utilisé pour le traitement de certains malades atteints d’épilepsie, de sclérose en plaques ou de schizophrénie. Un demi-siècle plus tard, on y ajoute beaucoup d’autres bénéfices : antioxydant, anti-inflammatoire, anticonvulsif, antiémétique, anxiolytique, hypnotique ou antipsychotique. William Lowensteil, Président de SOS Addictions et spécialiste, a expliqué au journal « Le Monde »  que le CBD "ne procure pas d'effet euphorisant et ne modifie pas la perception de la réalité, mais a des effets apaisants, anxiolytiques et antipsychotiques".

Et si on pouvait vraiment aller mieux ?

La concentration en agents psychoactifs présents dans le cannabidiol favoriserait le soulagement des douleurs, les sensations d’apaisement, de relaxation et influencerait l’endormissement. Il serait même conseillé pour les troubles de l’anxiété. On avance aussi un rôle d’inhibiteur sur la croissance des cellules cancéreuses.

Ce sont avant tout pour ses actions sur le système dopaminergique que l’on conseille son utilisation. En effet, le pouvoir de décompression est indéniable : détente, sérénité, muscles relâchés, assoupissement…le rythme cardiaque diminue et le stress s’efface. En cas de maladies graves comme la sclérose en plaque ou l’épilepsie, le CBD a des résultats impressionnants. Le succès vient de sa rapidité à soulager les patients pendant les périodes de crise et son avantage de ne provoquer aucun effet secondaire. Ses vertus médicinales sont également présentes dans les cas de souffrances pour douleurs chroniques ou maladies inflammatoires.

Les preuves scientifiques démontrent à ce jour une utilité observable dans les domaines suivants :

Le sommeil : Le CBD est reconnu efficace pour les troubles du sommeil. Il permet un endormissement plus facile, plus serein et avec un réveil plus agréable.

La dépression : Le Cannabidiol agit comme un anxiolytique qui aide à équilibrer ses humeurs. Une sorte d’antidépresseur naturel qui lutte contre le stress et apporte un recadrage émotionnel.

L’addiction aux drogues : Le CBD est le premier moyen directement prescrit en cas de sevrage aux drogues douces ou autres substances addictives.

Les troubles du comportement : Cette molécule a des ressources antipsychotiques caractérisées. En garantissant une détente physique, un apaisement psychologique, un meilleur sommeil et un meilleur appétit, elle va induire une augmentation générale du bien-être. Et la possibilité d’être mieux armé lors des rechutes pendant les périodes d’anxiété ou de stress. Voire pire, lors des pics de graves troubles psychiatriques en cas de schizophrénie ou de bipolarité.

Les maladies inflammatoires : Utilisé comme anti-inflammatoire, le CBD soulage les crises d’inflammation. Même dans les cas aussi aigus que la maladie de Crohn et ses problèmes chroniques à l’intestin.

Mais non, le CBD ne permet pas la défonce ni les fous rires.

A chacun ses bienfaits et le choix de la variété

Le cannabidiol est donc largement reconnu pour ses vertus médicales à portée thérapeutique. Totalement dénué d’effets psychotropes ou dangereux, il prouve son efficacité dans les larges spectres de son utilisation. De nombreuses études scientifiques ont contribué à la délivrance de la molécule de CBD sans THC. Et ensuite, à permettre d’élargir la gamme des produits résultant de la molécule. Il existe aujourd’hui de très nombreux supports de CBD avec des taux de THC en dessous des seuils légaux et des pourcentages de CBD accrus pour leur utilisation thérapeutique efficace mais non abusive ni dépendante.

Sa notoriété grimpe en flèche. Pour beaucoup de pathologies ou simplement pour s’offrir un réel sentiment de détente, on peut se procurer le cannabidiol ou ses produits finis directement en ligne. Le produit, considéré comme complément alimentaire, est très bien toléré à condition de respecter les dosages conseillés. On le retrouve sous beaucoup de formes différentes :

Huile
Fleurs & Pollens
Tisanes et Thés
Liquides pour cigarettes électroniques
Cristaux
Cookies, Crumbles, alimentation

Fabuleux remède ou simple molécule, le CBD est dans la place et sa popularité est croissante.

Même au niveau international, le cannabidiol est parfois l’objet d’une médiatisation inattendue. Le célèbre athlète américain en sports de combat, Nate Diaz, revendique l’utilisation du CBD comme relaxant musculaire. Le produit n’étant pas repérable lors des contrôles antidopage !

La boutique du cannabis médicinal